Sélectionner une page

Le money management est fondamental pour espérer parier dans la durée, à savoir être en capacité de passer de longues séries de mauvaises donnes et de pertes. C’est pourquoi beaucoup de parieurs sportifs utilisent des logiciels de gestion de bankroll pour paris sportifs pour mettre en place une bonne gestion de leur bankroll.

Les alternances de pertes ou gains peuvent entraîner des états de déprime ou d’euphorie chez le joueur soumis à de tels aléas. Ainsi, une série de gains procurera au joueur la sensation d’être invincible et euphorique, l’incitant ainsi à perdre de vue sa stratégie en prenant des risques disproportionnés. Inversement, une longue série de perte le poussera à prendre moins de risques et à limiter ses chances de gains potentiels.

Les paris nécessitent une rigueur absolue s’agissant du respect du plan de paris et de la gestion des risques et afin de se prémunir de tout risque de conduite irresponsable. Voici des références de sites apportant des solutions pour une gestion de bankroll adaptée.

Stratégie paris sportifs : Outils pour une gestion de banque

BettingTracker.net

Ce site facilite la de gestion de paris sportifs en permettant la gestion des bankrolls, des bookmakers et en fournissant des statistiques.

  • Prise de paris facilitée avec une présentation limpide et précise
  • Base de données étendue avec plus de huit cents compétitions et six mille équipes
  • Calendrier des matchs permettant d’ajouter facilement un match d’un simple clic
  • Statistiques détaillées avec des données par bookmaker, période, tipster ou autre
  • Livescore avec une solution intégrée permettant d’accéder à tous les résultats sportifs en temps réel

Bet Bankroll.com Gestion de bankroll pour pari sportif

Logiciel de gestion bankroll - excel

Outil puissant, simple et gratuit permettant la gestion du bankroll pour les paris sportifs.

GestionParisSportifs.fr

Le Fichier GPS v2.6 autorise la Gestion Optimisée et Professionnelle des Paris Sportifs et met fin aux paris compulsifs ou émotionnels…

 

L’utilisation d’un fichier Excel pour gérer une Bankroll est une alternative aux outils en ligne. La puissance du logiciel pour les pronostics foot facilite la gestion de bankroll ainsi que la création de stratégies sur les paris sportifs. Le logiciel apporte bien d’autres avantages étudiés plus bas.

Le site Kelbet permet le téléchargement de leur fichier Excel de gestion de bankroll.

L’utilisation d’un fichier Excel

Par le biais du fichier téléchargeable sur il est très commode de manager le bankroll.

Pourquoi utiliser un fichier de suivi de paris

Qu’est-ce qu’un fichier Excel de gestion de paris ?

Moyen incontournable pour les parieurs assidus, il facilite la gestion quotidienne des paris et des gains. Spécifiquement adaptés aux joueurs ayant différents comptes, ils peuvent ainsi visualiser en un coup d’œil l’ensemble des mises engagées chez plusieurs bookmakers.

Il facilite les calculs de gestion puisqu’Excel propose des formules calculant automatiquement :

  • Les sommes disponibles pour chaque joueur sur ses divers comptes
  • Le cumul total des gains
  • Le total des pertes
  • La rentabilité de certains paris
  • Les possibilités de gains futurs

Le fichier Excel pour la gestion de paris sportifs peut se télécharger gratuitement avec le lien ci-dessus et s’ouvre avec la suite Microsoft Office (version PC ou Mac).

Caractéristiques techniques

Le fichier Excel se compose de six feuillets. Il suffit de cliquer sur l’onglet correspondant en bas de tableau pour passer d’un feuillet à l’autre. Les feuillets bleus permettent d’accéder à des informations et statistiques tandis que les verts permettent d’afficher les entrées de données personnelles. Il est possible de rentrer tout type de données sous réserve de respecter le format de données pour chaque case. Des exemples permettent de s’y retrouver.

Ces illustrations permettent de se familiariser avec la prise de pari et la désignation d’un pari gagnant. Pour que les résultats soient justes, il conviendra de supprimer ces exemples. À noter : il n’y a aucune protection sur le fichier de gestion de paris et un libre accès aux données rentrées. Il y a possibilité en cas de problème d’utiliser la fonction « Révision » puis « Ôter la protection de la feuille ».

Il n’est pas conseillé d’effacer une colonne ou un onglet car cela peut perturber le fonctionnement des formules et de leurs résultats.

Bien paramétrer son Excel de gestion de paris

Paramètres généraux

Entrez dans le feuillet « Paramètres » :

  • les sports où vous misez
  • les bookmakers où vous possédez un compte
  • éventuellement les types de paris envisagés ou réalisés

Ce paramétrage qui pernet le calcul des gains doit être effectuée avec attention. Il est préférable de donner le plus d’informations possible afin d’optimiser les résultats fournis par le logiciel. Le type de pari reste optionnel et entraîne la possibilité de surveiller les performances en se basant sur ce critère. Il est ainsi possible de connaître votre placement en paris simples ou avec handicap. Tout type de pari dit « à cote » peut également être paramétré.

Essayez de saisir :

  • Football/Premier buteur
  • Tennis/Vainqueur
  • Football/Résultat (1N2)
  • Football/Score Exact
  • etc.

La possibilité de découvert chez le bookmaker s’active en cochant l’option crédit autorisé.

Type de cote et arrondi

Par défaut, les cotes sont décimales. En France elles sont les plus utilisées (comme 1,20 ou 2,90). Dans le cas de paris à l’étranger, le paramètre est modifiable avec des cotes américaines ou fractionnées. L’arrondi par défaut est de deux chiffres après la virgule (ex : 3,45 €) et peut être modifié.

Suivre vos soldes et vos gains

Dépôts et retraits

Les dépôts ou retraits réalisés doivent être consignés ici. La somme sera rentrée normalement pour un dépôt (ex. : 200) tandis qu’un retrait sera précédé du signe moins (ex. : -200). Les retraits figurent en rouge.

N.B : Les paris bonus et paris gratuits sont assimilés à fonds disponibles mais ne font pas partie des profits nets (seulement issus des dépôts personnels).

Historique des paris

Il s’agit du principal outil de gestion de paris qui englobe chaque pari et son résultat. Il est essentiel de remplir correctement cette rubrique pour un suivi optimisé.

Étape 1

Il faut renseigner toutes les mises avec :

  • la date (format JJ/MM/AAAA)
  • la somme misée
  • le bookmaker (PMU, Winamax, Betclic, etc.)
  • le sport
  • la cote
  • le résultat 
  • l’éventuelle commission du bookmaker
Étape 2

Au fur et à mesure des résultats, mettre le tableau à jour :

  • Y(pour Yes) lorsque le pari est gagnant
  • N(pour No) si le pari est perdant

On peut préciser si le pari placé est un freebet dans la colonne FB. Il convient alors de renseigner un « Y » dans la case adéquate.

En option il est possible de préciser le type de pari (score exact, résultat…) ainsi que son mode de placement (live, avant match). Ces informations étant facultatives mais permettent d’obtenir une étude plus précise des performances. Le montant gagné ou perdu s’affiche automatiquement dans la dernière colonne et sans calcul à faire, une fois que la cote est rentrée.

À noter : en l’absence de résultat de pari, celui-ci est considéré comme toujours en cours et les éventuels gains ne sont donc pas comptabilisés dans les performances.

Contrôler ses performances et s’améliorer

Fonds disponibles

Pour chaque bookmaker il est possible de connaître le solde du compte joueur. En fonction des données entrées dans « Dépôts et retraits » et « Paris », les résultats sont automatiquement calculés (la liste des bookmakers provenant du feuillet « Paramètres »). Le feuillet « paramètres » permet de connaître le solde, élevé ou non, afin de ne pas être démuni avant un match important.

Résumé des performances

On peut ici visualiser les performances par type de sport et/ou pari. Ainsi, vous pouvez constater par exemple que vous perdez 20 % de vos paris de type « score exact » et gagnez 80 % de vos paris sur le foot.

À découvrir dans cet onglet :

  • les meilleurs pronostics selon les disciplines
  • le type de pari avec le plus de gain
  • les manques de connaissances en fonction des sports
  • le classement de parieur avant-match ou en live
  • la réalité des bénéfices

Ce feuillet est par conséquent très important car il précise le total des pertes et gains depuis le début. S’il est très agréable d’avoir un regard sur les gains issus de bons pronostics et d’une bonne analyse des risques, la rubrique permet, de manière inversée, aux joueurs compulsifs de prendre conscience de leurs défauts, notamment lorsqu’ils finissent par manquer de discernement avec des prises de risques irréfléchies.

En effet, avoir à l’écran un chiffre qui reflète la totalité des pertes permet au joueur d’avoir une prise de conscience. Cette réalité s’impose alors au joueur, quelles que soient les origines de ses pertes : qu’il s’agisse de mauvais pronostics ou d’une mauvaise gestion des dépôts et retraits. Voici un des principaux avantages de la gestion de paris sportifs avec Excel.

La majorité des exemples cités sont en rapport avec le foot, mais vous pourrez tout aussi bien vous en servir pour vos pronostics tennis, vos pronostics rugby, au baseball…

Gardez en tête les principes de bases

Logiciel de gestion bankroll - logiciel

Il ne faut pas oublier qu’aucun outil de gestion ne remplace les principes fondamentaux qu’il faut garder en permanence en tête afin d’éviter des écarts de comportement et des prises de risques inconsidérées.

Le critère de Kelly

Sans détour, cette méthode est à proscrire car trop difficile à maitriser et risquée pour le capital engagé. Elle s’inspire de la formule mathématique suivante : (cote x probabilité – 1)/(cote – 1) x 100. Elle permet ainsi d’obtenir le pourcentage de bankroll à mettre en jeu sur le pari. Le souci étant qu’on dépasse trop fréquemment les 5 % recommandés.

Ainsi avec l’exemple d’un match de Ligue des Champions qui oppose le Real Madrid au Sporting Portugal : en fonction des absences, de la composition des équipes, de l’importance du match, de la forme du moment, du lieu de rencontre, si on estime que l’équipe espagnole a 75 % de chances de l’emporter, la mise sera de 29,54 % [(1.55 x 75 % -1)/(1.55-1) x 100].

Ceci illustre parfaitement le danger d’engager près de 1/3 de sa bankroll sur un match comportant beaucoup trop d’aléas (carton rouge, carton jaune, penalty, pénalités, gardien exécrable, prolongations…).

En conséquence, le critère de Kelly sera en priorité réservé aux chasseurs de value bets et de grosses cotes. Autre exemple avec une rencontre qui opposerait en NBA New York à Portland, en prenant pour hypothèse que l’on estime égales les chances des deux équipes de l’emporter. Si la cote des visiteurs est de 2,10, il existe un intérêt justifiant la mise. La méthode de Kelly propose alors 4,54 % de la bankroll [(2.10 x 50 % -1)/(2.10-1) x 100].

Garder une vision à long terme

Il faut en priorité raisonner uniquement en fonction de l’atteinte d’objectifs financiers. Ces derniers varieront selon les cas : pour certains il s’agira d’acheter une voiture ou de financer des travaux, pour d’autres ce sera simplement d’aller au restaurant ou s’acheter des chaussures… Un objectif quantitatif soit s’inscrire dans le temps et se limiter à une durée raisonnable afin d’être sûr d’atteindre l’objectif. De cette manière, si le but est d’augmenter la bankroll, l’année sportive s’impose logiquement comme référentiel.

L’activité du parieur sportif doit par conséquent se cantonner à cette prise de recul pour ne pas être excessif et garder le contrôle tout au long de l’activité de paris. Il est indispensable d’avoir toujours en tête le fait que la variance est un incontournable du quotidien du parieur. Si on ne peut l’éviter, un raisonnement à long terme permet de relativiser un penalty à la 96ème minute. Cela permet également au joueur malheureux d’éviter de subir des altérations de jugement dues à des périodes de down.

La mise fixe ou flat betting

La mise maximale, sauf exception, doit être de 5 % du capital. C’est le pourcentage idéal afin de limiter la variance. Cette technique a la faveur des débutants qui l’apprécieront pour sa simplicité. En effet, quelle que soit la confiance du parieur sur l’enjeu, celui-ci misera toujours le même montant sur un pari.

En précisant bien ici que la mise représentera toujours un pourcentage du capital de départ, et non celui au moment de la prise de pari. On évite ainsi d’augmenter le niveau des mises en cas de gains et d’amélioration du Bankroll, et à l’inverse de diminuer le montant des paris en cas de pertes.

Les logiciels de gestion de bankroll pour paris sportifs s’avèrent donc excessivement utiles pour vous inciter à garder votre argent pour vos paris. Évidemment, il faudra garder vos vieilles habitudes humaines en plus. Cela ne vous permettra pas de devenir riche sur internet mais d’optimiser vos moyens de faire de l’argent online.