Sélectionner une page

Pour tous ceux qui décident de se lancer dans les jeux d’argent en ligne, la question la plus importante est : « Sur quoi vais-je parier ? » Et si le nouveau parieur jette son dévolu sur les paris sportifs des Arts Martiaux Mixtes, la question est alors de savoir comment gagner, et où parier sur l’UFC. A ceux qui s’apprêtent à faire leur premier pari, et aux simples curieux des pronostics, cette page offre des éléments de réponse.

Ou parier sur l’UFC : qu’est-ce que l’UFC ?

Une référence du MMA

UFC est un sigle anglais signifiant « Ultimate Fighting Championship ». C’est une organisation qui s’est spécialisée dans les arts martiaux aux Etats-Unis d’Amérique. Elle a vu le jour à Las Vegas. C’est en 1993, dans le Colorado, plus précisément à Denver que l’UFC a organisé son premier tournoi où plusieurs styles d’arts martiaux ont été mis en jeu. Depuis lors l’UFC a bien évolué et fait évoluer le combat qu’elle organise, dans un strict respect des règles unifiés des Arts Martiaux Mixtes que la commission athlétique du New Jersey a élaborée au début de ce siècle.

Une grande renommée toujours croissante

L’UFC a établi au niveau des hommes huit catégories de poids masculines. L’organisation en a institué 3 pour les femmes. L’UFC compte plus de quatre cents combattants. Le succès de ces championnats lui a conféré une célébrité du même rang que les grands clubs d’autres disciplines comme la NBA. Il est évident qu’une telle célébrité a attiré en premier lieu les bookmakers.

Les championnats de UFC

ou parier sur l'UFC - ultimate fighting champion

Il ne faut pas confondre les combats hors championnat et les combat de championnat. La différence se situe au niveau du nombre de round. Les combats hors championnat ont une durée de trois rounds. Les combats de championnat ont une durée de 5 rounds. Chaque round dure 5 minutes. Entre chaque round, les combattants bénéficient d’une minute de pause. On peut bien pronostiquer sur les combats ayant pour enjeu le titre de champion UFC.

Les paris sur les combats de Ultimate Fight Championship

Contrairement à certains sports comme le football où l’on ne peut parier que sur l’issue finale du match, on peut parier au combat sur plusieurs paramètres : le pari peut porter sur le vainqueur du combat, le vainqueur de chaque round, la durée globale du combat. On peut aussi parier sur l’issue du combat : sera-ce une soumission, un knockout (KO), un KO technique ? Ou alors quelle sera la décision ? Avant d’aller faire le pari, assurez-vous de comprendre très bien les termes sur lesquels vous pariez.

  • Parier sur la soumission d’un combattant: c’est parier qu’il ne supportera pas le combat jusqu’à son terme et qu’il « démissionnera » en tapant ostensiblement le tapis ou sur son adversaire ou prononce verbalement sa soumission.
  • Miser sur le KO c’est parier que l’arbitre devra arrêter le combat avant son terme parce que le combattant est entré dans un état d’inconscience suite à un coup légal. On parle de KO technique quand l’arbitre arrête le combat parce que le combattant ne peut plus se défendre.
  • Enfin, il faut rappeler les trois décisions qui existent et sur lesquelles on peut parier. La décision intervient à la fin du combat, lorsque celui-ci a pu aller jusqu’à son terme. La décision est unanime lorsque les trois juges désignent unanimement un même combattant comme vainqueur. La décision est partagée lorsque deux juges désignent le même vainqueur et que le troisième désigne l’autre combattant comme vainqueur. Enfin la décision est à la majorité lorsque deux juges ont déclaré le même combattant comme étant vainqueur tandis le troisième juge déclare une égalité.

Parier sur un combat de championnat UFC

Les champions UFC doivent souvent entrer en combat pour confirmer leur titre et donc leur ceinture. Annoncés longtemps à l’avance et très attendus de par le monde, ces combats attirent de nombreux parieurs, parfois même dans le rang des combattants eux-mêmes qui parient sur leur victoire. C’est le cas au cours du célèbre combat entre Mayweather et McGregor : ce dernier, en effet a parié pour un million de dollars sur lui-même pour battre son adversaire. Quoi qu’il en soit, ces combats sont particulièrement attrayants et beaucoup de personnes essaient de miser sur la victoire de l’un ou de l’autre combattant.

Parier sur les combats pour la ceinture.

L’UFC compte environ 400 combattants pour 8 ceintures de champions pour hommes et deux ceintures de champions au niveau des femmes. Tout comme pour les championnats, on peut parier sur la victoire d’un combat, ou d’un round, ou encore sur la décision. Il faut dire que le pari sur la victoire d’un round précis est très coté, mais semble quelque peu réservé aux parieurs avertis spécialisés dans ce sport. Il ne saurait donc être recommandé pour un nouveau joueur. Mais comment jouer ? Quel bookmaker peut être idéal ? Il y a deux choses à prendre en compte : les bookmakers et les astuces d’analyses des cotes.

 

Les plus célèbres bookmakers des sports de combat

BWIN, un bookmaker au passé retentissant

BWIN est sans doute l’un des bookmakers dont la renommée a atteint une dimension mondiale. Il se distingue d’abord par la finesse de son interface. Avec lui, votre pari peut même ne pas être confiné au sport de combat pour s’étendre à d’autres disciplines. Son plus grand atout est sans contexte le bonus BWIN : jusqu’à la hauteur des 100 €, tout dépôt en cash se voit doublé.

Pinnacle ou les meilleures cotes sur toutes les rencontres de l’Ultimate Fight Championship.

Pinnacle ne se contente pas seulement de mettre les cotes à un niveau alléchant. Il prodigue des informations pertinentes sur les paris de l’UFC, ce qui pourra aider le pronostiqueur à maximiser ses gains. On peut dire que c’est l’un des sites les plus focalisés sur les combats UFC. Le site dispose aussi d’une section qui fournit des données documentées, ainsi que des articles fournissant des conseils pour un pari judicieux sur les combats.

BETCLIC et Winimax

Comment parvenir à faire un choix entre Betclic et Winimax? Le choix entre ces deux puissants bookmakers n’est pas aisé. Au premier regard, on a l’impression que les deux sites sont les mêmes. Car sur l’un comme sur l’autre, on est remboursé de son pari en cas d’échec, jusqu’à un plafond de 100€. Pourtant, il y a bien de petites différences. Par exemple, on doit avoir accumulé les fameux miles pour pouvoir bénéficier de cette somme chez WINIMAX. Chez Betclic, cette condition n’est pas fixée, et aucune autre condition ne doit être remplie avant que l’on ne recouvre lesdits 100 €.

Quelques avantages de Winiwax cependant

Winiwax a bien de quoi tenir tête au fameux bonus Betclic. Son arme de séduction est qu’il propose sans conteste l’une des meilleures cotes, et ceci, quelle que soit la discipline de sport concernée. Sur ce point des côtes, Winiwax est bien meilleur que Betclic. Cependant, Betclic a une revanche sur Winiwax du fait de l’accompagnement technique qu’il donne aux parieurs. Ceux-ci peuvent en effet recevoir l’avis très recommandable de deux personnes relevant du monde du sport et habituées aux paris sportifs : il s’agit de deux grands footballeurs de haut niveau. Winiwax laisse plutôt chaque parieur a son propre sort. Si les parieurs avertis ne souffrent pas de cette absence d’accompagnement, les novices préféreront certainement un accompagnement.

Netbet, le bookmaker situé entre le strict minimum et la grande efficacité

De tous les bookmakers Netbet est sans doute le seul à simplifier autant les choses, avec un système de cotes fixes. S’il y a une chose dont on peut être sûr en se rendant sur le site de Netbet, c’est qu’on ne s’embarrassera pas de complications et que l’on fera ses placements de paris sans ambages. La seule limite est que l’offre semble un peu réduite pour les paris en direct. Cependant, on peut lui faire confiance pour le reste, notamment en ce qui concerne la sécurité, dans la mesure où ce bookmaker dispose de licences dans trois pays : France, en Italie et en Espagne, ce qui installe de fait un triple contrôle.

Unibet, grand bookmaker, par-delà l’Europe

Unibet est à classer parmi les plus grands sites de pari en ligne en Europe. Il propose une gamme variée de sports et de paris, avec des côtes très élevées. Dans une dynamique d’attractivité envers les parieurs, le site offre fréquemment des promotions. La mise minimale est de 0,10 euro.

Ladbrokes, le bookmaker anglais

Ladbrokes offre des bonus pouvant aller jusqu’à 100€. Il dispose de 2800 magasins de prise de paris de par toute l’Europe.

Comparer les cotes avant de choisir son bookmaker

ou parier sur l'UFC - bookmarker

La pratique la plus classique pour choisir le pari est sans doute l’usage du comparateur de côtes. En termes clairs, il faut recourir à un comparateur de cotes qui vous permettra d’analyser et de rechercher les sites qui proposent les meilleures cotes.

Les bonus bookmakers

Le but du pari n’est pas de se féliciter d’avoir deviné celui qui allait gagner un combat. On parie pour gagner de l’argent. Il faut donc maximiser ses chances de gagner de l’argent. En cela les bonus sont un petit plus non négligeable. Il faut systématiquement vérifier l’existence ou non d’un bonus, les comparer chez différents bookmakers avant de se positionner, en tenant compte bien sûr d’autres paramètres pour réduire les risques d’échecs.

Analyser les rencontres avant de parier

Le jeu de hasard n’est pas, ou n’est plus, ce jeu où l’on jette son dé à l’aveuglette en demandant au ciel de vous être favorable. Aujourd’hui, on sait que la raison peut être mise à contribution pour définir où est la mise la plus raisonnable. Il peut s’avérer que l’on doive parier sur l’événement le moins coté. Toute la question est de savoir comment choisir ? Il y a quelques facteurs à prendre en compte : l’âge, l’enjeu pour chaque combattant, l’imprévisibilité.

L’âge

On a beau être athlète de haut niveau, si l’on a 40 ans révolus, on aura forcément moins de performance qu’un jeune de 20 ans. Le MMA est l’un des sports les plus physiques de la planète et ce qui compte le plus, ce n’est pas le nombre de coups que vous avez donné dans le passé, mais le nombre coups que vous pouvez encore donner maintenant. Cependant, ce seul critère ne peut suffire pour orienter un choix pertinent.

L’enjeu de la rencontre

Personne n’aime être dégradé. Celui qui veut défendre son titre peut avoir plus de hargne que celui qui veut l’acquérir. Comme on peut retrouver un cas opposé où celui qui a déjà la ceinture ressent moins d’enjeu à défendre sa ceinture parce que se disant que de toute façon, il l’a déjà eue. Il revient au parieur d’agir en personne avisée et d’analyser la psychologie des combattants.

La prévisibilité

Dans les combats MMA, il importe de savoir si les deux combattants ont eu la même formation de base : sont-ils par exemple tous les deux des boxeurs ? Lorsqu’un boxeur combat avec un autre boxeur, il lui est plus facile de prévoir les coups et les tactiques. Mais ici encore, il faut modérer. Un vieux loup des rings a beau être d’une formation donnée, s’il a reçu assez longtemps de coups sur le ring, il finit par développer une espèce de réflexe de défense à chaque coup.

La prudence indispensable

En matière de pari, plus que partout ailleurs, la prudence est indispensable. S’il faut faire des projections basées sur les différents paramètres évoqués ci-haut, il est tout aussi nécessaire de garder à l’esprit que la science ici n’est pas exacte et qu’une marge de prudence est indispensable.

En définitive, il existe aujourd’hui plusieurs bookmakers à qui l’on peut se référer pour miser sur un combattant UFC. Si les bookmakers sont légions avec des politiques attrayantes, le nouveau parieur doit garder à l’esprit que les paris sportifs en ligne ne sont pas que des jeux de hasard, et qu’il doit prendre le temps de bien analyser les combattants avant de se rendre sur un site de paris sportifs.