Sélectionner une page

Les paris sportifs sont strictement encadrés par les lois en France. Si le nombre de parieurs que l’on enregistre augmente un peu plus chaque année, il reste tout de même que pour parier, vous devez répondre à certains critères. Quel âge faut-il avoir pour parier en ligne et pouvoir retirer ses gains ? Ce présent dossier se donne pour but de vous apporter quelques éléments de réponse satisfaisants.

Qui peut jouer aux paris en ligne en France ?

Quel âge pour parier en ligne et pouvoir retirer son argent si vous êtes français ? Voilà une question bien pertinente que tout joueur doit se poser avant de se lancer dans des paris. Il existe en France un organisme public qui s’appelle l’ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne). Elle a pour rôle de fixer les conditions dans lesquelles un joueur français peut participer aux paris en ligne. Tout d’abord, vous devez être le titulaire d’un compte en banque qui soit domicilié en France ou alors dans l’un des pays membres de l’Union Européenne. L’âge que vous devez avoir pour pouvoir parier a été fixé à 18 ans minimum à compter de la date de votre inscription en ligne. Les paris sportifs en ligne sont donc interdits aux mineurs. Ils n’ont pas non plus le droit de jouer à des jeux d’argent en casino. Il n’est pas la peine d’essayer de mentir sur votre âge en entrant une fausse date de naissance au moment de votre inscription. L’ARJEL dispose des moyens efficaces pour le constater. Cette règle s’est imposée en 2007 quand la Française des Jeux (FDJ) exerçant alors en monopole, décide de renforcer sa réglementation concernant l’âge qu’il faut avoir pour prendre part aux paris en ligne. Par conséquent, il fallait avoir 18 ans au moins pour pouvoir accéder à son site.

La libéralisation du marché des paris sportifs en France viendra renforcer cet état de choses. Pour anticiper sur d’éventuelles fausses identités créées par des personnes souhaitant jouer en ligne, les sites de jeux en ligne n’hésitent pas à exiger des pièces justificatives supplémentaires. Vous devez leur fournir une pièce d’identité complémentaire via un mail ou fax. C’est d’ailleurs la condition à remplir pour toucher ses gains une fois que l’on a remporté une mise.

En tant que parieur vous ne serez pas obligé d’être domicilié en France, mais il peut arriver que certains bookmakers ou opérateurs exigent que ce soit plutôt le cas dans leurs conditions générales d’utilisation. Si vous ne trouvez aucun inconvénient avec les prescriptions évoquées ci-dessus, vous pouvez maintenant choisir votre site de jeu en ligne et vous inscrire. On vous demandera d’entrer vos coordonnées (noms, prénoms, adresse, pseudo, mot de passe ).

Vous devrez être très précis et bien renseigner vos coordonnées avec exactitude, sans faire de faute en ce qui concerne vos noms et prénoms, votre date et votre ville d’origine. Le plus souvent les opérateurs vont chercher à vérifier que ces informations sont identiques à celles apparaissant sur votre carte d’identité. Si un opérateur se rend compte d’une anomalie ou d’une différence entre les informations apportées sur vos coordonnées et celles existant sur votre carte d’identité, il est en droit de bloquer votre compte en tant que joueur, y compris votre argent.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, vous devez fournir dans une étape ultérieure une copie d’attestation de domiciliation à l’opérateur. Votre adresse doit elle aussi être correcte, car c’est à travers elle que votre opérateur vous fera parvenir un code secret d’activation.

Pièces justificatives

Quel âge pour parier - passport

Toujours dans l’impératif de s’assurer que vous avez l’âge qu’il faut pour miser sur des paris sportifs en ligne, vous êtes obligé de fournir des pièces justificatives supplémentaires conformément aux recommandations de l’ARJEL. En effet, vous aurez une chance de devenir parieur et faire des pronostics sportifs en faveur de vos équipes favorites (Milan AC, PSG, FC Barcelone, Bayern, Madrid Réal, etc.) ou de vos joueurs favoris (Nadal, Fédérer ou Djokovic en tennis) que si vous respectez ces prescriptions. Celles-ci visent à empêcher les personnes mineures à s’inscrire et à réduire au maximum les risques de fraude comme le piratage du compte d’un joueur.

Après votre inscription, vous disposez d’un délai de trente jours pour fournir ces pièces justificatives, sinon vous verrez votre compte joueur bloqué par l’opérateur. Parmi les pièces à fournir on peut relever :

  • La fourniture d’une copie de votre carte d’identité officielle, de votre passeport (page 1 et page 2) et de votre permis de conduire ;
  • La fourniture d’une copie de votre RIB (relevé d’identité bancaire) présent dans votre carnet chèque ou encore dans votre espace client sur le site de la banque où vous détenez votre compte.

Afin de faire parvenir ces documents, les bookmakers vous donneront la possibilité de les envoyer par la Poste, par mail (vous envoyez vos documents en version numérique), voire par fax pour quelques opérateurs. Vous pourrez aussi les envoyer par le biais de l’interface de leurs sites de pari en ligne. Pour ce faire, après vous être inscrit, vous n’aurez qu’à sélectionner ces documents à partir de votre ordinateur et les envoyer directement via l’interface du site. Cette formule est simple et assez rapide. Vous devez simplement scanner vos pièces justificatives ou vous servir de votre mobile pour les photographier et puis vous les uploader.

La saisie du code confidentiel après vérification des pièces justificatives

Dans l’optique de répondre à la question de savoir quel âge pour parier en ligne et pouvoir retirer ses gains, des précisions ont été apportées sur l’âge légal pour devenir joueur de paris sur Internet. De même, des pièces justificatives doivent être apportées en complément aux opérateurs. Une fois cela fait, la prochaine étape consiste à la saisie du code confidentiel. En effet, après avoir envoyé vos pièces justificatives à l’opérateur, il se chargera de vérifier si tous vos documents sont conformes. Si tel est le cas, il vous fera parvenir par courrier un mot de bienvenue contenant un code confidentiel avec 4 chiffres.

L’envoi de ce courrier se fait souvent dans un délai maximal de 8 jours après vérification de vos documents par l’opérateur. Si tout est au point, vous pouvez commencer à vous connecter sur le site de pari. Vous vous rendrez ensuite sur l’espace réservé au code confidentiel, et vous n’aurez plus qu’à entrer votre code secret pour activer une bonne fois pour toute votre compte de joueur. Maintenant que votre compte a été validé, vous pouvez dès à présent verser ou retirer de l’argent sur votre compte en toute sécurité.

Quel age pour parier en ligne : infos sur votre compte bancaire

Le virement bancaire est souvent l’unique moyen de paiement admis par l’ARJEL pour obtenir le versement de vos gains. Pour cette raison, il est important de bien remplir les coordonnées de votre compte bancaire que vous trouverez sur un relevé d’identitaire bancaire que vous fournira votre banque. Vous devez savoir que la première condition pour toucher vos gains générés par vos paris sportifs est que votre compte doit avoir été validé au préalable. Comme dit précédemment, vous disposez de 30 jours pour parier à votre guise avant de fournir des pièces justificatives supplémentaires à l’opérateur.

Tout au long de cette période, vos gains vont s’accumuler. Pour les retirer, vous êtes supposé avoir envoyé ces pièces justificatives à l’opérateur pour la validation de votre compte. Grâce au code d’activation de votre compte, vous pourrez toucher votre argent en cliquant sur l’onglet ‘’versement’’ ou ‘’retirer mes gains’’ de votre compte en fonction de l’opérateur. Selon votre volonté, vous effectuerez un retrait total ou partiel de vos gains sans que cela ne pose de problème.

Pour approvisionner votre compte, vous disposez de plusieurs moyens de paiement mis à votre disposition par les opérateurs. Au-delà du paiement à carte bancaire que l’on peut voir sur tous les sites de jeu en ligne, les sites de paris sportifs en ligne proposent des modes de paiement alternatifs. Vous avez la possibilité d’utiliser votre porte-monnaie électronique PayPal ou Neteller, des cartes prépayées telles que Paysafecard, ou encore la possibilité d’effectuer des virements bancaires avec des sites comme PMU.fr.

Le retrait de vos gains aux paris sportifs

S’il y a un moment qui enchante particulièrement les parieurs c’est quand ils vont pouvoir effectuer le retrait de leurs gains. Qu’il s’agisse effectivement du retrait de ses gains ou de son bonus de bienvenue, ce moment est très apprécié des parieurs qui vont pouvoir empocher le fruit de leurs efforts. Après avoir fait de bonnes analyses et après avoir misé juste, le succès a été au rendez-vous et vous ne pouvez que vous en féliciter. Sachez que d’un opérateur à l’autre, la procédure de retrait de vos gains reste la même et est assez facile à effectuer.

Vous aurez juste à vous diriger vers la section destinée au retrait des gains emportés comme on l’a noté plus haut dans l’article. Si vous avez effectué une nouvelle inscription, une validation de votre compte devra d’abord être effectuée avant de vous rendre vers l’espace du site dédié au retrait des gains.

 

Mode retrait possible et choix du montant à retirer

Quel âge pour parier - retrait

Vous savez maintenant quel âge il faut avoir pour parier en ligne et effectuer le retrait de son gain. En considérant que vous remplissez les conditions et que vous pouvez parier sans problème aux paris sportifs, vous devez savoir que pour ce qui est du mode de retrait de vos gains en cas de victoire, des mesures particulières sont prises par l’ARJEL. Elles visent à lutter contre des cas éventuels de fraude et à sécuriser au maximum toutes les transactions financières liées aux jeux de paris en ligne. Ainsi, l’ARJEL recommande-t-elle de retirer ses gains par virement bancaire.

Mais à côté, des exceptions existent. Vous pouvez également retirer vos gains via Skrill chez Unibet ou encore Zebet. Il faudra juste qu’au moment du dépôt de votre argent, vous ayez utilisé ce mode de versement. A chaque fois le renseignement de vos coordonnées bancaires sera nécessaire. En fonction de l’opérateur le virement dans votre compte bancaire prendra en moyenne de 2 à 10 jours.

Pour le montant à retirer vous avez deux cas de figure possibles. Soit vous pouvez retirer l’intégralité de votre gain, soit vous pouvez conserver une partie de votre gain sur votre compte afin de continuer à parier. Pour les parieurs occasionnels c’est généralement le premier cas de figure qui prévaut dans la mesure où, ils ne sont pas forcément adeptes des paris sportifs. Le deuxième cas de figure est intéressant pour les parieurs réguliers ou professionnels. Ils ont tout intérêt à conserver une partie de leurs gains pour ne pas avoir à utiliser leur carte bancaire pour miser de nouveau et perdre potentiellement du temps avec le risque de rater une bonne opportunité.

Le seuil de retrait minimum admis

Il est fréquent que pour débloquer votre gain réalisé après vos paris sportifs, vous devez disposer d’un montant minimum sur votre compte. Ce montant n’est pas vraiment élevé et varie 0,01 euro à 15 euros selon le bookmaker. Par exemple sur PMU.fr, vous n’avez besoin d’avoir que 1 euro de solde pour pouvoir procéder à un retrait. Chez ParionsWeb, ce solde est de 1 centime pour que vous ayez l’autorisation d’effectuer un retrait.

D’autres bookmakers imposent des montants plus élevés. C’est le cas de Bwin, Unibet, Netbet où vous devez posséder 10 euros dans votre compte pour pouvoir retirer de l’argent. Winamax, Zebet et Betclic exigent que ce montant en solde soit de 15 euros au moins pour pouvoir toucher vos gains. Si des commissions ne sont en général pas souvent prélevées au moment du retrait des gains, il est possible que l’on vous prélève des taxes sur plusieurs retraits effectués sur une période très courte. En exemple, on peut citer Betclic qui prélève 5 euros de commission si le site constate de nombreux retraits effectués sur une semaine.

Sachez en outre que tous les montants ne peuvent faire l’objet d’un retrait. Il en est ainsi des bonus qui pour être retirés, doivent être pariés plusieurs fois par exemple. Il peut également arriver que les opérateurs vous offrent des bonus ou des paris gratuits sur lesquels, seuls les bénéfices que vous aurez réalisés pourront faire l’objet d’un retrait.

Conclusion 

Il a été question dans cet article de voir à quel âge on peut parier en ligne et avoir la possibilité de retirer ses gains aux paris sportifs en France. Cela a servi d’occasion pour se pencher également sur certains aspects des paris en ligne qui ne devraient pas vous échapper en tant que parieur occasionnel ou parieur régulier. Assurez-vous avant de jouer aux paris sportifs, que vous remplissez strictement les conditions définies par l’ARJEL et les opérateurs. A défaut, vous risquez de ne jamais toucher vos gains.