Sélectionner une page

Combien de fois lors d’un match de la Champions League ou bien un match amical, vous êtes-vous pris pour un pronostiqueur sans pour autant placer un pari sur Liverpool ou encore sur le FC Barcelone ? Découvrez quel championnat parier.

 

Comment faire pour sélectionner les bons matchs à parier ?

Déterminez d’abord et en priorité les championnats qui vous sont familiers pour une sélection efficace et adéquate. Par familiers, entendez les championnats dont vous connaissez assez bien les équipes qui les composent.

Pour quelles raisons ?

D’une part, vous allez ainsi éviter les risques d’échecs. En effet il est plus facile et plus raisonnable de parier sur des championnats connus que de se hasarder sur des championnats qui vous sont parfaitement étrangers. Voici deux exemples types : pour les amateurs de football, il est plus logique de parier sur la Premier League ou sur la Liga que de miser sur des championnats lettons ou japonais.  Il en va de même pour les amoureux de basket qui privilégieront spontanément la NBA aux autres championnats.

D’autre part, en suivant régulièrement un championnat spécifique, vous serez en mesure de conduire une analyse rationnelle basée sur des données fiables qui vous permettra de gagner vos paris sportifs. Etant donné que ces championnats présentent les équipes les plus médiatisées, les informations sont donc accessibles à tous.

N’oubliez pas également que les équipes des grands championnats, en plus de jouer habituellement un grand nombre de matchs au cours de la saison (notamment grâce aux Coupes d’Europe pour le foot, le basket, le rugby…) incluent probablement les joueurs les plus performants et les plus connus des parieurs.

Une fois ce premier conseil appliqué, il ne vous reste plus que le choix des matchs à parier. Ici encore la même logique doit prévaloir. Prenez, donc, bien en compte les conseils précédents. En d’autres termes, concentrez vos paris sur les matchs où vous connaissez au moins l’une des deux équipes en lice.

Par exemple, il n’est pas recommandé de miser sur une équipe dont vous avez regardé moins de trois matches ou qui est méconnue du grand public. Si vous suivez tous les weekend end une équipe particulière, qu’elle soit « très connue » ou « peu connue », vous mettez certainement plus de chances de votre côté.

Comment bien parier sur le foot : choisir une compétition et un match

quel championnat parier - mise sportive

Sachez que les championnats n’ont ni les mêmes caractéristiques ni les mêmes particularités. En tenant compte de ces spécificités, il vous faudra choisir une compétition sur laquelle parier. De cette manière, en Premier League (Angleterre), les surprises sont monnayées courante. Les cotes des favoris sont, donc, souvent plus élevées que dans d’autres championnats. A l’opposé, en Liga (Espagne), les équipes plus hautement classées n’ont pas l’habitude de lâcher des points face à des équipes inférieures.

Le plus favorable, dans ce cas, est de jouer des combinés entre grosses équipes ou des matchs avec un handicap. Anticiper les résultats de la Ligue 1 est une tâche plus délicate et compliquée à cause de la relative homogénéité des équipes en course principalement avec les clubs du milieu et bas de tableau.

La plupart du temps, Les deuxièmes divisions, et surtout la Ligue 2 Française, sont proscrites, compte tenu du décalage de niveau entre les équipes dont le rendement est assez modeste. Toutefois, la Championship anglaise (équivalent de la Ligue 2), où les matchs terminent rarement avec un écart remarquable entre les équipes, est idéale pour les paris à handicap.

A moins que l’écart de niveau entre les deux équipes soit conséquent, il est déconseillé de parier sur les matchs des phases de poules, en Ligue des Champions ou en Europa League. Les équipes font régulièrement tourner leurs effectifs (surtout en Europa League) ou ne s’invertissent pleinement dans la compétition qu’à partir des tours à élimination directe.

Pour les matches éliminatoires, la meilleure chose à faire est de parier sur les matches internationaux, où il est rare que les favoris perdent en phase de poules. De même pour les matches amicaux entre pays, où les surprises restent négligeables.

En revanche, faites attention aux grandes compétitions internationales comme la Coupe du Monde où il n’est pas rare qu’un favori déchante et qu’un outsider émerge. Dans tous les cas il est fortement conseillé de regarder un maximum de matches pour se faire une idée du niveau réel et de l’état de forme de chaque équipe. Cela vous évitera de parier sur le premier match de certaines nations, une erreur d’amateur.

Du reste le football est le sport le plus avantageux du côté des sources d’informations pour prévoir les résultats de vos paris et examiner les performances de vos équipes. Il serait regrettable de ne pas en tirer maximum d’avantage !

Bien parier sur le football : connaître la compétition du match

Déterminez dans un premier temps le championnat ou la compétition sur laquelle vous allez miser. Pour maximiser et optimiser vos chances, il est recommandé de choisir un match d’une compétition que vous maîtrisez. Le championnat de France de Ligue 1 semble dans ce sens à la portée de tous. En effet, vous êtes en mesure de réunir un maximum d’informations pour votre analyse. La Ligue des Champions est également une compétition intéressante. Trouver les informations capables de vous permettre de procéder à une analyse complète du match est un jeu d’enfants.

Cependant si vous avez des connaissances étendues sur un championnat exotique (par exemple le championnat suédois, finlandais, russe, etc.) n’hésitez pas à parier puisque les analyses des bookmakers sont moins approfondies pour fixer les cotes. Vous pouvez habilement et facilement effectuer de très bonnes affaires.

Attention, tous les bookmakers ne proposent pas ces championnats, le plus complet en France est de loin Bwin sports avec plusieurs dizaines de championnats de foot disponibles.

Quel championnat parier : attention aux matches pièges

Parier sur des matchs de certaines compétitions peut s’avérer hasardeux et aléatoire. C’est entre autres le cas des coupes nationales ou de la Ligue Europa, puisque pendant les coupes nationales, comme la Coupe de France ou la Coupe de la Ligue, les entraîneurs font constamment tourner leur effectif. Vos paris seront donc tributaires d’un degré de motivation variable selon les joueurs qui sont généralement peu enthousiastes pendant des premiers tours. Concernant la Ligue Europa, certains clubs (dont souvent les français) négligent cette compétition et ne présentent pas leur meilleure formation.

Parier sur les derbies est également un défi assez complexe.  La pression autour d’un derby est susceptible d’avoir une conséquence positive ou négative sur les joueurs et donc sur le score final même si leurs attachements et leurs loyautés aux clubs est actuellement devenue occasionnelle.

League des champions : compétition préférée des parieurs sportifs !

quel championnat parier - league des champions

Effectivement, la League des champions est la compétition la plus prisée parmi les différents championnats mondiaux. Suite à la réforme de Michel Platini, alors président de l’UEFA, la Ligues des champions tend, depuis plusieurs années, à s’ouvrir toujours aux « petites » nations. Une excellente initiative qui s’est avérée fructueuse dès les phases des poules. Pourtant l’élitisme est toujours super-présent, surtout pendant des phases de qualification. Il est inhabituel voire impossible de voir une grande équipe mordre la poussière et ne pas passer les phases des groupes.

Pour cette compétition, le pari « +2.5 buts » est généralement validé lors de chaque campagne. La preuve en est que sur les deux saisons précédentes une moyenne de 2.8 buts par rencontre a été confirmée faisant de l’épreuve l’une des plus prolifiques au niveau international. Il semble, d’ailleurs, que les données de cette saison n’aient pas beaucoup varié, avec une moyenne de 2.9 buts lors de la phase de groupe.

Notez également que le ratio ne paraît pas se réduire en passant des poules aux huitièmes de finale puisque qu’une faible baisse de seulement 0.16 buts en moyenne est constatée, après les oppositions de groupes, sur les trois dernières éditions.

Bundesliga : le championnat d’Europe le plus logique pour parier

La Bundesliga impose son statut du championnat majeur, en tant que le plus offensif d’Europe, avec une moyenne de 2.83 buts inscrits par match, avec 866 réalisations et avec, pendant les saisons précédentes, des nombreuses formations qui assurent le jeu vers l’avant.

Le Bayern Munich, Dortmund et même Leipzig y inscrivent en moyenne plus de 2 buts par rencontre. Sans oublier les stades quasiment bondés de supporters qui représentent un atout considérable pour les formations du championnat allemand. Ainsi près de 44% des matches voient une victoire de l’équipe évoluant à domicile. Outre-Rhin, les écuries se disputent farouchement la victoire, parier sur le match nul est donc une très mauvaise idée. 23% seulement des rencontres se sont écoulées avec   un score de parité lors de la saison 2016/2017.

Il est intéressant de miser préférablement sur la victoire de l’équipe à l’extérieur validé en moyenne 1 fois sur 3, offrant des cotes très fréquemment supérieures à 2.50.

Certes, le beau jeu et le divertissement sont assurément à l’honneur en Allemagne, mais contrairement aux suppositions ordinaires le +2.5 buts n’a été validé que dans 56% des rencontres. Il est préférable, alors, de tenter le pari +3.5 buts qui est tout de même passé dans un tiers des matches. Pour les plus ambitieux d’entre vous, le +4.5 buts vous offre également des cotes très alléchantes et s’impose comme une véritable alternative puisqu’il a été approuvé dans 15% des matches de Bundesliga.

Comment faire pour analyser les rencontres sportives afin de parier en ligne ?

Dans le but d’aider à parier en ligne, un grand nombre de sites, à l’instar de Wallabet, proposent des statistiques qui vous simplifient la vie. Il faut donc profiter de ces renseignements dans l’optique d’analyser les rencontres sportives sur lesquelles vous voulez parier. Vous pouvez, par exemple, en groupant les données vous rendre compte que le pari sur telle ou telle rencontre est trop risqué pour mériter votre argent.

Sur quel match devriez-vous parier ?

Maintenant les erreurs à éviter et les stratégies efficaces n’ont aucun secret pour vous. Notez également à veiller au choix des matchs et des rencontres, qui fait autant partie de l’arsenal d’un excellent parieur en ligne.

Afin de réussir vos paris et d’optimiser vos chances de gain, vous allez avoir besoin de tomber sur des matchs avec des chances simples ou doubles dont les cotes sont admises à peu près entre 1.20 et 1.50. Afin de trouver des chances doubles correspondant à ce niveau, il faut que la totalité des trois résultats (victoire équipe 2, victoire équipe 1 ou nul) aient une coté au-delà de 2.00.

Par la suite, il est possible de fusionner vos chances doubles afin d’obtenir des paris combinés pour lesquels les cotes sont supérieures à 2.00 et donc intéressantes. Vous prenez tout de même un risque en plus et vos chances se verront réduites à mesure que vous accumulerez les paris sur un seul et unique ticket.

Où pouvez-vous trouver des pronostics réellement fiables ?

Mettez-vous définitivement en tête qu’aucun tipster ne détient la vérité et que les pronostics mis à disposition par la plupart des sites sont d’abord, des analyses détaillées d’une ou bien plusieurs rencontres sportives. Ces prévisions faciliteront d’une certaine façon une prise de décision plus rapide. L’analyse étant préalablement établie, vous n’aurez plus qu’à recueillir les données et les convertir en une vision personnelle.

Wallabet propose principalement des pronostics et des statistiques exclusivement centrés sur le football. D’autres sites semblables à Parissportifs.com offrent non seulement des prévisions sur le football, mais aussi sur le handball, le tennis, le rugby et le basketball. Avant de miser sur une rencontre sportive ou un match, sélectionnez quatre à cinq acteurs et assurez-vous de réviser les suggestions de chaque site.

Optimisez la gestion de votre bankroll

Si vous vous souhaitez gagner de l’argent sur le long terme grâce aux paris sportifs, il est primordial d’avoir une vision claire et une excellente organisation de votre bankroll. La bankroll représente votre capital de départ de même que l’argent que vous avez investi sur un site de paris sportifs. Cette somme initiale peut être considérablement améliorée en profitant intelligemment des bonus offerts par les sites de paris sportifs et qui sont agréés ARJEL en France.

Augmentez votre capital de départ avec les bonus d’inscription

La principale activité des bookmakers est de rechercher constamment de nouveaux joueurs. Pour séduire ces parieurs potentiels, les sites de paris n’hésitent pas à sortir les grands moyens en proposant des bonus très intéressants lors de l’inscription. Actuellement, Bwin, Betclic et Winamax proposent les meilleurs bonus en offrant votre premier pari remboursé en argent réel avec un maximum de 100€.

Quel championnat parier : Ne laissez rien au hasard

Analyser en détails les résultats récents et les statistiques de chaque équipe est une étape préalable à tout pari sportif. De sorte que si une équipe considérée inferieure détient invariablement d’excellents résultats et que l’autre connaisse des temps durs, il est préférable de jouer la victoire de l’équipe en forme, sauf cas exceptionnels de type derby ou match entre équipes rivales.

Au moment de placer votre pari, l’enjeu du match est un élément essentiel à prendre en compte. Si un match opposant deux équipes rivales, la motivation des deux côtés est à son paroxysme annulant souvent toute logique. Prenez garde également aux matchs de fin de saison : les équipes ayant déjà atteint leur objectif ont tendance à se relâcher leur jeu dans les dernières journées et à perdre des matchs face à d’autres équipes inférieures ou pas mais qui ont encore des défis à relever (maintien du classement, coupes d’Europe, etc.).

Prenez également en considération le « facteur terrain ». Beaucoup d’équipes enchaînent les bonnes performances chez elles, mais peinent à l’extérieur. Une équipe a priori supérieure et favorite par les bookmakers qui perd pourtant ses moyens loin de ses terres est un pari trop risqué et absolument déconseillé.

Les forces en présence de chaque côté est également un critère fondamental, spécialement si vous souhaitez miser sur un match entre deux équipes de milieu ou de bas de tableau. Pour les équipes de « seconde zone » l’absence d’un ou de plusieurs joueurs majeurs peut être déterminante comme elles ont majoritairement des effectifs limités. Une formation privée de son buteur, de son meilleur défenseur ou de son gardien titulaire aura beaucoup de mal à avoir le dessus.

Vous avez désormais les clés en main afin de savoir sur quel championnat parier pour décrocher le jackpot. Prenez tout en considération et faites les bons choix selon le moment et le type de championnat sur lequel vous pariez !