Comment devenir un tipster professionnel ?

Vous voulez gagner de l’argent? Avoir un supplément de salaire ? Eh bien la profession de tipster peut vous permettre de réaliser vos rêves. Mais avant tout, il convient de savoir ce que c’est qu’un tipster professionnel, comment gagne-t-il réellement de l’argent afin de pouvoir vivre confortablement? Toutes les réponses sont dans cet article.

Statut juridique des paris sportifs en France

Dans le domaine des impositions des gains sur les paris en France, c’est l’arrêté du 21 Mars 1980 qui continue d’être appliqué. Il stipule que l’exercice, même habituelle des jeux de hasard  comme la loterie, la tombola ou autres jeux, ne saurait constituer une activité lucrative ou une source de revenus devant donner lieu à une quelconque imposition. Autrement dit, les joueurs n’ont aucune obligation à déclarer leurs gains, qui ne sont d’ailleurs pas considérés comme des revenus.

Cependant, il est important de savoir que le gouvernement français, via l’ARJEL, oblige les bookmakers présents sur son territoire à lui reverser 8,5% des sommes versées par leurs joueurs, qui feront office d’impositions. Ces 8,5% sont repartis en 7,5 % pour l’Etat et 1,5 % pour la fédération sportive en rapport avec le sport pour lequel le joueur a parié.  Ceci est donc une source importante de revenus pour l’Etat Français quand on sait que ce pays récence près de 30 millions joueurs en ligne.

Qu’est-ce qu’un tipster professionnel ?

tipster professionnel - parieur

De nombreuses définitions toutes différentes les unes des autres existent pour définir le terme pronostiqueur professionnel.  Dans cet article, retenez que le tipster professionnel est celui-là qui gagne une grande quantité d’argent de manière régulière et légale en faisant des mises d’argent sur et avec les bookmakers et sur les bourses d’échanges de paris (telle que betting exchange), et en vendant ses pronostics aux joueurs.

Quand l’on parle de pactole, entendez par là au minimum 3 000€/mois pour devenir tipster professionnel et résider en Europe.  Le terme minimum est utilisé et à toute sa place car, si vous êtes pronostiqueur et que vous décidez de prendre des vacances, personne d’autre que vous-même ne vous les paiera. Vous devez donc être en mesure de placer de l’argent de côté non seulement pour les vacances, mais aussi pour la retraite et autres situations similaires.

Quand on parle ici d’argent  de manière régulière, cela veut dire que les gains qu’un parieur professionnel récoltera au bout d’une année soient positifs et d’au minimum 36 000 € (en prenant la base de 3 000 € X 12 mois). En effet, comme beaucoup le pensent, dans les paris il existe une grande part de chance, que l’on nomme la variance.

Devenir tipster professionnel sous-entend enfin de parier sur des évènements où le bookmaker a mal apprécié le pourcentage de réussite. Le principe consiste alors à trouver les erreurs commises par les bookmakers et de parier en conséquence.

Profil d’un tipster professionnel

Le tipster vit des paris sportifs

Être un tipster professionnel est un métier à part entière. Du profil de parieurs passionnés à celui de tipsters professionnels, il existe un grand fossé. Pour mieux comprendre vous pouvez comparer cela à la différence qui existe entre la Ligue 1 et le championnat de CFA en France.

En effet, un tipster professionnel vit entièrement de ses paris sportifs. Vivre de ses paris, c’est possible. Cette activité est réservée à une poignée de personnes ayant le betting comme activité principale. La majorité des tipsters professionnels vivent hors de France. En effet, pour bénéficier des meilleures côtes sur le marché et de quelques avantages fiscaux, les tipsters pro se déportent à l’étranger (Arnaud Rael par exemple a choisi le Costa Rica).

Le tipster a un programme chargé

Ils n’ont pas d’horaire fixe, les tipsters sont libres, exactement comme des joueurs de poker, c’est un métier très éprouvant. En généralement, ils ont un planning précis. La semaine classique d’un tipster peut se résumer ainsi qu’il suit. Résumés des matchs, articles de presse, et suivis de l’actualité sur twitter et divers réseaux sociaux de sportifs. Le tipster abat donc un énorme travail de veille car c’est ainsi qu’il va dénicher les values.

Le tipster a besoin de temps

Être tipster est ouvert à tout le monde. Il n’y a pas de diplômes requis à la base. Il faut juste avoir beaucoup de temps et le bon feeling. En effet, il faut tout d’abord être au parfum des dernières informations pour ne pas louper les values. Il doit savoir quand le meilleur joueur de l’équipe est absent, quand il est blessé, quel joueur est suspendu, quels sont les enjeux de la rencontre, quelle est la motivation des joueurs, et bien d’autres informations encore.

C’est le tipster qui fait les recherches pour les parieurs et qui proposent des pronostics.

Les qualités d’un tipster professionnel

tipster professionnel - parieur pro

Un tipster professionnel est discipliné et rigoureux.

La discipline est la principale qualité d’un tipster pro. C’est ce qui va vous permettre de prendre au sérieux les paris sportifs. Le tipster perçoit les paris sportifs comme une vraie entreprise (faire un bilan, se doter d’une stratégie précise, mettre de côté ses émotions). Alors, un bon tipster a la capacité de bien gérer la variance, les bonnes comme mauvaises périodes. Tout ceci renvoie à un seul mot: DISCIPLINE.

Se spécialiser dans un domaine

Les plus grands parieurs se sont spécialisés dans un seul sport, combien de fois un tipster? Alors spécialisez-vous. N’essayez pas de toucher à tous au même moment, concentrez-vous sur un domaine, votre spécialité, c’est-à-dire le championnat ou la ligue où vous êtes le plus rentable (premier league, Bundesliga, league des champions) ou encore une équipe précise (Real Madrid, Manchester, Liverpool, Tottenham, Espanyol).

Connaissez-vous l’importance d’un «pointeur» en volleyball? Si la réponse est non alors évitez de parier sur le volley. Ne touchez pas aux disciplines que vous ne connaissez pas. Un bon tipster est celui-là qui ne parie que sur ce qu’il connaît.

Avoir un plan de jeu précis

Il est clair que la gestion de la Bankroll est un élément clé de la réussite dans les paris en ligne. Le bon pronostiqueur n’est pas toujours un bon gestionnaire et c’est sur ce détail que se fait la différence. Rendez-vous compte que sur une année, en considérant par exemple 200 paris, votre bilan peut complètement différer selon la gestion de votre Bankroll? Pourtant avec les mêmes paris, vous pouvez réaliser jusqu’à 20 000 euros de bénéfice net.

Le tipster doit avoir un plan de jeu précis, et s’y tenir. En aucun cas, il ne mise plus de 5 % de sa Bankroll sur un pari.

Posséder plusieurs bookmakers

Le tipster professionnel doit être inscrit chez plusieurs bookmakers étant donné qu’il souhaite chaque fois profiter de la meilleure côte possible.

Rechercher la value

Les pronostiqueurs professionnels sont constamment à la recherche de la value mais, ce n’est pas pour autant qu’ils parient tous les jours.

Le « value bet »: la clé pour devenir tipster professionnel

tipster professionnel - parieur professionnel

L’expression « value bet » est commune à tous les tipsters professionnels, c’est le précieux trésor que recherchent les parieurs et c’est ce qui leur permet d’étendre leurs victoires sur le long terme. Mais qu’est-ce que c’est qu’un «value bet»?

Définition de la valuebet

Un pari est qualifié de Valuebet lorsque la probabilité de succès est au-dessus par rapport à la rentabilité du pari.

Voici un exemple assez simple et bien connu il s’agit du jeu du Pile ou Face. Dans une partie (non truquée) de ce jeu, vous avez 50% de chance de faire Face et 50% de chance de faire Pile. Lorsque la probabilité de succès est à 50%, elle a une côte de 2. Supposez dès lors que le bookmaker Bwin propose plutôt une cote de 2.5 sur la face Pile.

(50 % X 2.5)/100 = 1.25

La formule pour calculer la Value bet est la suivante :[(Proba X Cote)/100]. Si le résultat obtenu est supérieur à 1, alors vous êtes en face à une valuebet. Plus le résultat dépasse 1, plus la valuebet est rentable.

Sur l’exemple plus haut, l’un indice Valuebets est de 1.25. Ce pari est donc bien évidemment rentable et doit être joué. Quand vous misez sur une valuebet ; cela ne signifie pas que vous allez forcément gagner. Cela signifie juste que vous serez gagnant sur le long terme.

Profiter des Value bets

Supposez que vous ayez misé 10 € sur 5 000 paris sportifs de type Pile @2.5. Si l’on suit les probabilités, vous aurez alors 2 500 paris gagnants et 2 500 paris perdants.

  • Vous gagnez : (10 €X2 500X2.5) – (10X2 500 €) = 37.500 € comme bénéfice net ;
  • Vous perdez : 10 € X 2 500 = 25.000 € comme pertes ;
  • Total : + 12 500 €.

Repérer les Valuebets

La véritable difficulté est de trouver une côte de 2.5 sur un pari qui a 50% de chances de se réaliser. En sachant que les bookmakers ont toujours une marge et qu’ils connaissent bien le sport, vous vous devez donc d’être meilleur qu’eux sur les paris sportifs. Cette contrainte vous oblige à être très rigoureux et à ne pas parier sur n’importe quels jeux.

Avoir la value en ligne de mire vous oblige donc à adopter une attitude de parieur gagnant :

  • Vous devez miser moins de 5% sur chaque pari afin de supporter des séries perdantes (la variance) et « demeurer en vie » sur le long terme ;
  • Vous devez analyser tous les paris afin de réussir à prendre le dessus sur le bookmaker ;
  • Vous ne devez pas parier sur tous les évènements au hasard, car il n’y a que quelques paris par jour qui sont des « value » ;
  • Vous ne devez pas chercher à vous refaire car vous savez déjà que vous sortirez gagnant sur le long terme.

Toutefois, il est important de rappeler que cet exercice est certes délicat, mais il s’avère très rentable.

Exemple :

Prenez le cas où le PSG reçoit en ligue 1, l’équipe de Troyes. La côte relative à la victoire du PSG est de 2 contre 1, la côte du match nul à 3 et enfin la côte de la victoire de Troyes à 4.

Cela veut dire qu’en misant 1 000 € sur la victoire de Paris, vous en récupérerez 2 000 € en cas de victoire, soit 1 000 € de bénéfice net.

En faisant une petite analyse, l’on constate que Paris c’est 80% de victoires à domicile et Troyes c’est 80% de défaites hors de ses bases. Il est donc facile d’imaginer dans ce cas de figure que, le PSG gagnera au minimum 80% du temps et donc le pari avec la côte de 2 sera sur le long terme très bénéficiaire puisque avec une telle côte, il suffira que Paris gagne 50% du temps (ou plus) pour engranger de l’argent.

Et la bonne nouvelle pour tout le monde, c’est qu’il y a des «values bet» tous les jours, sur tous les sports et sur tous les bookmakers!

Comment un tipster professionnel trouve-t-il des « values bet » ?

Voici la partie la plus sensible, la plus délicate et la plus difficile pour devenir tipster professionnel. Comme il a été dit précédemment, fonctionner avec les values bet confère une sorte de sécurité de sortir gagnant sur le long terme. Elles peuvent être compliquées à repérer, mais il existe une méthode.

Etre un expert dans un sport

La solution la plus simple est celle d’être un expert dans un sport précis ou alors dans une ligue précise. Vous connaissez les joueurs, les différentes équipes, les enjeux, les performances, bref, tout ce qu’il faut savoir pour maîtriser ces paramètres. Avec ces connaissances, il vous reste à étudier les côtes sorties par le book et à rechercher les «values bet».

Conclusion

Au sortir de cet article, vous savez donc déjà qu’être tipster professionnel n’est pas réservé à une catégorie de personnes en particulier, mais il y a un profil et des qualités qui sont requises. Il est assez astucieux de miser sur les values bet pour se garantir une survie sur le long terme. Avec ce métier, vous pourrez vous faire beaucoup d’argent, à condition d’être méthodique.